Message du Président

Chers Actionnaires, Partenaires et Collègues,

Les mesures prises pour ranimer l’économie en 2017 augmentant d’une part les dépenses, ont réduit d’autre part les recettes fiscales et ont donné lieu à l’augmentation de déficit budgétaire. Bien que cette situation qui a continué de s’aggraver jusqu’au milieu de l’année, s’est améliorée en montrant un développement positif pendant la seconde moitié de l’année avec la croissance d’économie plus rapide que prévue, a entrainé la fermeture de l’exercice avec un déficit budgétaire dépassant largement l’objectif. Le maintien de la croissance rapide de l’économie qui a atteint 7,4% l’année dernière ne semble pas très facile à assurer cette année. En cas de retrait d’une grande partie des fonds sur le marché par le public, le secteur privé aura moins de ressources et, naturellement, nous devrons faire face à des paiements d'intérêts plus élevés. Il est fort probable que cet incident ralentisse progressivement la croissance en réduisant les investissements.

Selon les données déclarées par le GBT, la récession du commerce extérieur des dernières années a enfin cessé en 2017, et cette année est une année de rétablissement. Par ailleurs, il est évident que la hausse du déficit du commerce extérieur et sa réflexion sur le déficit actuel n‘est pas un bon signe.
Nous constatons que l'objectif d'inflation 2017 a été dépassé pour la première fois depuis 2002 avec un écart aussi important. L'inflation des prix à la consommation, qui a suivi une trajectoire plutôt volatile, a augmenté depuis le mois d’août, et a grimpé jusqu'à 13% avec une nouvelle augmentation des taux de change entre Septembre et Novembre. Avec l’effet de base devenant positif, nous constatons que l’année 2017 a été clôturée avec une inflation de 11,92 pour cent, soit encore plus du double de l’objectif malgré la baisse du mois de décembre.

Nous ne pensons pas qu'il serait très facile d'atteindre l'objectif de 5% pour l’année 2018. En effet, l'estimation de la Banque Centrale de 1,32 points de plus au premier mois de l'année, indique que l'inflation restera encore à deux chiffres à moyen terme.
En ce qui concerne l’économie mondiale, nous constatons que les banques centrales des pays développés et notamment la Banque centrale américaine, la FED rétrécissent progressivement leurs politiques monétaires. Cela signifie que les taux d'intérêt mondiaux augmenteront à nouveau au cours de la période à venir.. Cette situation qui affecte négativement le flux de capitaux vers les pays en voie de développement présente également des risques pour la Turquie. Les marchés internationaux font observer que les cours des marchandises, notamment du pétrole et du gaz naturel augmentent, ce qui fait hausser la flèche de l’inflation.

Alors que les États-Unis et l'UE semblent perdre du terrain dans l'équilibre des puissances mondiales, des pays comme la Chine, l'Inde, la Corée et la Malaisie semblent lutter pour combler le déficit de leadership mondial, en particulier dans l'investissement et le commerce. Il est évident que les tensions entre la Chine et les États-Unis se poursuivront pendant l’année 2018, et que cela affectera négativement l'économie mondiale.

En ce qui concerne le marché international de la construction, la récession dans ce secteur résulte de la pénurie de liquidité, ainsi que l’incertitude économique due aux problèmes géopolitiques. Dans une conjoncture affichant une récession de 14 pour cent au total dans les années 2014 et 2016, l’augmentation en termes de nombre et de part de marché de la performance des entreprises turques de construction en 2017 est un développement positif. Nous espérons que la vitesse de la croissance va augmenter au cours de la période à venir. De même, bien que leurs coûts soient élevés, c’est un bon indice que la Turquie puisse encore attirer du financement et des investissements étrangers.

Pour 2018, en plus de nos projets domestiques en cours, nos plans d'affaires comprennent le développement des projets de plus grande envergure dans les domaines à forte valeur ajoutée. Nous pouvons souligner que le domaine d'opération de Nurol Construction, qui représente une part importante de notre chiffre d’affaires, englobe plusieurs pays répartis sur divers continents allant des Émirats Arabes Unis, de l’Arabie Saoudite, de la Libye, de l’Algérie, du Maroc et du Qatar à la Géorgie, à la Russie, au Turkménistan, à l’Ouzbékistan, à l’Irak et à l’Afghanistan. Nos recherches en Extrême Orient et en Amérique du Sud étant en cours, les potentiels de l’Afrique et particulièrement des pays de l’Afrique subsaharienne sont suivis de près.

L’objectif de NUROL HOLDİNG est de produire toujours la meilleure qualité avec la meilleure rentabilité et d’assurer une durabilité en ce sens. En outre, nous tenons à avoir une place dans les marchés du monde entier et à maintenir la notoriété de notre marque. Nous sommes conscients que nous y parviendrons comme toujours, avec nos actionnaires et l’effort et le soutien de nos partenaires et de nos collègues.

NUROL continue ses opérations avec plus de quarante filiales, succursales et partenariats établis dans le pays et à l'étranger dans les secteurs de la défense et de la fabrication, de la technologie, de l'immobilier, de l'énergie, du tourisme, des mines, des finances et du commerce. L’actif consolidé du groupe étant d’environ 14 milliards de TL en date du 31 décembre 2017, l’objectif prévu pour la fin de l’année 2018 est de 15,8 milliards de TL. Planifiant, coordonnant et exécutant ses activités conformément à notre stratégie sur la croissance durable parallèlement aux marchés émergents et aux changements économiques, NUROL HOLDİNG dispose aujourd’hui d’une ressource humaine de plus de 10.000 personnes et d’un chiffre d’affaires de 4,56 milliards de TL et prévoit de l’augmenter à 6,3 milliards de TL avec une hausse de 20% à la fin de l’année 2018.

La FAMILLE NUROL est consciente de sa responsabilité de réaliser en priorité ses activités dans le cadre des valeurs éthiques. Des projets utiles pour nos jeunes dans plusieurs domaines comme la culture, l’art, le sport et particulièrement l’éducation sont soutenus par l’intermédiaire de notre Fondation qui a pour objectif la réalisation de nos missions sociales et d’y participer en plus des succès commerciaux de nos entreprises. Plusieurs activités sont également réalisées afin de préserver notre héritage culturel dans l’ensemble du pays, y compris les régions où nous avons investi.

Avec nos investissements qui soutiennent le développement de notre pays depuis plus d'un demi-siècle, contribuant à l'économie du pays, à l’emploi, assurant des rentrées de devises, nous nous efforçons d'améliorer notre service en fonction des caractéristiques de l’époque. Nous continuerons à réaliser de grands projets d’une manière digne de notre pays, sans sacrifier les valeurs universelles, tout en poursuivant notre objectif de croissance rentable à l'étranger.

Je tiens à remercier les membres de la Famille Nurol, en particulier nos Associés Fondateurs qui ont contribué à notre unité et à notre solidarité en travaillant avec dévouement sur ce long chemin parcouru, avec le respect pour l’environnement et l’être humain; et je vous souhaite des jours paisibles avec la paix et la santé.

Cordialement,
Nurettin ÇARMIKLI
Président du Conseil d'Administration

HAUT